Prolongation de l’aide à l’embauche

Le 30 mai 2022

Dans le cadre du dispositif d’aides à l’embauche et à l’apprentissage du plan 1 jeune, 1 solution, Olivier Dussopt, nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, ainsi que la Mission interministérielle pour l’apprentissage et les trajectoires professionnelles ont annoncé  les 24 et 25 mai derniers la prolongation à l’identique de cette aide exceptionnelle jusqu’au 31 décembre 2022.

Les employeurs d’apprentis et de salariés en contrat de professionnalisation pourront ainsi bénéficier d’une prime de 5000€ pour les mineurs et 8000€ pour les majeurs pour les embauches conclues jusqu’à cette date.

En plus de cette aide exceptionnelle, le gouvernement a mis en place, dans le cadre du « plan compétences » annoncé fin septembre 2021, une incitation à l’embauche en contrat de professionnalisation à destination des demandeurs d’emploi de longue durée âgés de 30 ans et plus. Cette aide de l’État de 8 000 € sera versée lors de la première année du contrat et sera effective jusqu’à fin 2022.

Les conditions à respecter pour les entreprises d’au moins 250 salariés pour bénéficier de ces aides restent inchangées :

  • avoir 5 % de contrats favorisant l’insertion professionnelle (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) dans leur effectif au titre de 2021
  • avoir au moins 3 % d’alternants (contrat d’apprentissage et de professionnalisation) dans leur effectif au titre de l’année 2021 et avoir connu une progression de 10 % par rapport à l’année 2020
  • avoir au moins 3 % d’alternants dans leur effectif au titre de l’année 2021 et relever d’un accord de branche prévoyant au titre de l’année 2021 une progression d’au moins 10 % du nombre d’alternants et justifiant, par rapport à l’année 2020, que la progression est atteinte au sein de la branche dans les proportions prévues par l’accord.

 

 👉 Connaître les autres aides de l’État 

Lire d'autres articles